Emma

Emma

Journaliste

18 Juin 2024 à 10:06

Temps de lecture : 3 minutes
Emmanuel Macron sur l’île de Sein : commémoration et message de résistance, en mémoire de l’appel du 18 juin 1940

Les Faits

🌟 Commémoration annuelle du 18 juin : Emmanuel Macron préside la cérémonie nationale pour commémorer l'appel à la résistance du général de Gaulle en 1940, au Mont Valérien.
🏝️ Première visite sur l’île de Sein : Pour la première fois, Macron se rendra sur l’île de Sein pour une cérémonie face au monument des Forces françaises libres.
⏳ Souhait de longue date : Macron avait depuis longtemps souhaité participer à cette cérémonie, mais divers obstacles, notamment la pandémie, avaient empêché cette visite auparavant.
🚤 Histoire héroïque de l’île de Sein : En 1940, 128 habitants de l’île ont rejoint de Gaulle en Angleterre après son appel, un acte de résistance remarquable.
🗣️ Cérémonie simple et culturelle : La cérémonie sur l’île inclura un dépôt de gerbe et un discours, avec une dimension culturelle locale, notamment le chant traditionnel "Libérat".

L’Opinion

🔥 La Résistance, Toujours d’Actualité

Chaque 18 juin, l’appel à la résistance du général de Gaulle résonne comme un rappel historique, une injonction à ne jamais céder face à l’oppression. Emmanuel Macron, fidèle à cette tradition, a une nouvelle fois honoré ce jour sacré en présidant la cérémonie nationale au Mont Valérien. Pourtant, cette année, une surprise de taille s’est glissée dans le programme : une visite sur l’île de Sein. Et si cette cérémonie était plus qu’un simple hommage ? Une symbolique puissante, un message implicite, peut-être même un écho à notre époque troublée.

📜 L’Appel du 18 Juin 1940 : Le Début de la Résistance Française

L’appel du 18 juin 1940 est le premier discours prononcé par le général de Gaulle à la radio de Londres, exhortant les Français à poursuivre le combat contre l’Allemagne nazie malgré la défaite apparente. Diffusé sur les ondes de la BBC, il appelle les militaires, ingénieurs et ouvriers français présents en Grande-Bretagne à se rallier à lui pour continuer la résistance. Cet appel, bien que peu entendu sur le moment, est devenu le texte fondateur de la Résistance française et un symbole de la lutte pour la liberté. Il a été publié le lendemain dans le Times et le Daily Express, marquant le début d’une mobilisation mondiale contre le Troisième Reich.

🏝️ Île de Sein : Épicentre de la Liberté

Pourquoi l’île de Sein ? Petite île bretonne, elle n’est pas seulement un joyau de la nature, c’est un bastion de courage. En 1940, alors que la France s’effondrait sous les coups de l’occupant nazi, 128 habitants de cette île, parmi les 1 400 recensés, ont répondu à l’appel de de Gaulle. Des pêcheurs, des jeunes, des moins jeunes, tous ont quitté leurs foyers pour embarquer vers l’Angleterre, défiant l’ennemi avec des moyens dérisoires mais une détermination sans faille. De Gaulle lui-même a déclaré : « L’île de Sein, c’est donc le quart de la France ». Une phrase qui en dit long sur l’impact de ces résistants insulaires.

🚤 Macron : Entre Histoire et Politique

Mais revenons au président. Pourquoi maintenant ? Pourquoi cette année, alors que les élections législatives se profilent et que le climat politique est plus tendu que jamais ? Emmanuel Macron, à travers cette visite, ne fait pas que rendre hommage. Il envoie un message. Un message de résilience et de résistance face aux défis contemporains, qu’ils soient politiques, sociaux ou environnementaux. Le contexte ne peut être ignoré. Avec une extrême droite qui gagne du terrain, l’appel à la résistance trouve une résonance particulière. Ne nous méprenons pas, ce n’est pas un hasard si cette visite se concrétise aujourd’hui, après tant de reports dus à un agenda chargé et une pandémie mondiale.

🗣️ Une Cérémonie Symbolique, Un Message Puissant

Sur l’île de Sein, la cérémonie s’annonce simple mais chargée de sens. Un dépôt de gerbe, un discours, et ce chant traditionnel, le « Libérat ». Simple, mais puissant. Cette simplicité est une force. Elle rappelle que la véritable résistance ne nécessite pas toujours des grands gestes, mais des actes sincères et significatifs. Et cette sincérité, c’est peut-être ce qui manque le plus dans notre paysage politique actuel.

À travers cette visite, Macron ne fait pas que commémorer, il engage. Il appelle à une réflexion sur notre présent, sur nos choix et sur la direction que nous souhaitons donner à notre avenir collectif. Dans une époque où la polarisation politique et les divisions sociales sont exacerbées, ce rappel historique est un souffle d’espoir et une incitation à l’action.

En tant que jeune et moderne, je ne peux m’empêcher de voir dans ce geste une invitation à la jeunesse à prendre les rênes, à se lever et à défendre les valeurs de liberté et de solidarité. Nous avons tous une île de Sein en nous, une part de courage et de détermination prête à se réveiller. Il ne tient qu’à nous de répondre à cet appel et de faire notre propre histoire. Parce qu’au fond, la résistance, ce n’est pas qu’un mot, c’est un mode de vie.