Emma

Emma

Journaliste

28 Juin 2024 à 09:06

Temps de lecture : 2 minutes
Révolution linguistique : Google Traduction s’ouvre au monde… et à la langue bretonne !

Les Faits

🌐 Nouvelle mise à jour majeure : Google Traduction ajoute 109 langues et dialectes, y compris le breton, l'occitan, le cantonais, l'assyrien, et le wolof, à partir du 27 juin.
🗣️ Représentation mondiale accrue : Les nouvelles langues représentent plus de 614 millions de locuteurs, couvrant environ 8 % de la population mondiale.
📈 Expansion des langues disponibles : Le service, déjà disponible en 133 langues, inclut désormais plus de langues non nationales et de créoles, tels que le créole seychellois et le créole mauricien.
🧠 Intelligence artificielle avancée : Cette expansion est rendue possible grâce à l'IA, notamment le modèle de langage PaLM 2, similaire à l'IA Gemini.
📅 Engagement de Google : Cette mise à jour fait partie de l'engagement de Google, annoncé fin 2022, de supporter les 1 000 langues les plus parlées au monde.

L’Opinion

L’ère de la diversité linguistique

Salut à tous, aujourd’hui on plonge dans une nouvelle ère linguistique grâce à Google Traduction. Imaginez, plus de 109 nouvelles langues et dialectes s’ajoutent à l’application, rendant le monde un peu plus petit et beaucoup plus connecté. Le breton, l’occitan, le cantonais, l’assyrien, et même le wolof sont désormais disponibles. C’est une avancée monumentale qui arrive comme une vague de fraîcheur dans le paysage technologique.

Pourquoi est-ce si crucial ? Parce que ces langues représentent plus de 614 millions de locuteurs. Oui, vous avez bien lu ! Environ 8 % de la population mondiale. On ne parle pas seulement d’une expansion, mais d’une véritable reconnaissance de cultures et d’identités souvent marginalisées. C’est une déclaration forte contre l’uniformisation culturelle, une manière de dire que chaque langue, chaque dialecte, a son importance.

Technologie et inclusion

Il ne faut pas se leurrer, cette avancée est possible grâce à l’intelligence artificielle. Google a utilisé le modèle de langage PaLM 2, un outil puissant qui rivalise avec l’IA Gemini. Cette technologie permet d’inclure des langues non nationales et des créoles comme le créole seychellois et le créole mauricien. C’est une célébration de la diversité linguistique, un rappel que la technologie peut être un vecteur d’inclusion plutôt qu’un outil d’homogénéisation.

En parlant de technologie, rappelons-nous de l’engagement pris par Google fin 2022. L’entreprise avait promis de supporter les 1 000 langues les plus parlées au monde. On pourrait être sceptique, penser que ce n’est que du marketing. Mais voilà, Google est en train de tenir parole. C’est une lueur d’espoir dans un monde où les promesses technologiques sont souvent non tenues.

Une révolution sociale et culturelle

C’est là que les choses deviennent vraiment intéressantes. Cette mise à jour n’est pas qu’un simple ajout de fonctionnalités. C’est une révolution sociale et culturelle. Les langues ajoutées ne sont pas seulement des outils de communication, mais des porteurs d’histoires, de traditions, de visions du monde. Le breton, par exemple, est plus qu’une langue ; c’est un symbole de résistance culturelle, un rappel des luttes pour l’autonomie et la reconnaissance.

Le cantonais, avec ses millions de locuteurs, est une pierre angulaire de la culture chinoise. L’assyrien, une langue ancienne, porte en elle des millénaires d’histoire. Et le wolof, langue majeure du Sénégal, est un pilier de l’identité ouest-africaine. Chaque ajout est une victoire contre l’oubli, une manière de dire que chaque culture compte, que chaque voix mérite d’être entendue.

Et maintenant ?

Alors, qu’est-ce que cela signifie pour nous, utilisateurs quotidiens de Google Traduction ? D’abord, une richesse accrue de ressources. Ensuite, une meilleure compréhension du monde qui nous entoure. Mais au-delà de l’aspect pratique, c’est une invitation à célébrer la diversité. À chaque fois que vous utiliserez ces nouvelles langues, rappelez-vous qu’il s’agit de bien plus que de simples mots. C’est un hommage à des millions de personnes, à leurs histoires, à leurs luttes.

Nous vivons une époque où la technologie peut, et doit, être au service de l’humanité. Google Traduction montre la voie en rendant notre monde plus inclusif et plus riche culturellement. Utilisons cette opportunité pour apprendre, pour comprendre et pour nous rapprocher les uns des autres.

Alors, sortez votre téléphone, ouvrez Google Traduction et explorez ces nouvelles langues. Faites-le avec enthousiasme, avec curiosité et avec un profond respect pour les cultures que ces langues représentent. C’est ainsi que nous pourrons vraiment profiter de cette révolution linguistique.