Emma

Emma

Journaliste

6 Mai 2024 à 08:05

Temps de lecture : 2 minutes
Molières 2024 : Courgette, Roschdy Zem, Ludivine Sagnier et la fièvre des trophées

Les Faits

🎭 Compétition féroce : Ludivine Sagnier, Roschdy Zem et Ariane Ascaride figurent parmi les nommés dans une compétition intense lors de la 35e édition des Molières.
🎬 Pièces en tête : "Courgette," mise en scène par Pamela Vassard, et "Le Cercle des poètes disparus," d'Olivier Solivérès, dominent les nominations avec respectivement sept et six catégories.
🎤 Sagnier et Zem en lice : Ludivine Sagnier concourt pour le Molière du seul/e en scène avec "Le Consentement," tandis que Roschdy Zem brigue le Molière du comédien dans le public pour "Une journée particulière."
👒 Vincent Dedienne en force : Dedienne se démarque avec sa performance dans "Un chapeau de paille d'Italie," pièce privée nominée dans trois catégories.
🎼 Théâtre musical : "Spamalot" de Pierre-François Martin-Laval affronte "Mamma Mia," "L'Opéra de quat'sous," et "Molière, le spectacle musical" dans la catégorie des spectacles musicaux.

L’Opinion

Le théâtre est sur le devant de la scène pour la 35e édition des Molières, le prestigieux événement qui célèbre les talents du monde des planches françaises. Les Folies Bergère accueillent des noms tels que Ludivine Sagnier, Roschdy Zem et Ariane Ascaride, prêts à en découdre pour décrocher leur précieux trophée. Mais ce n’est pas tout : c’est aussi une bataille d’idées, de passion, et de créativité sur les sujets brûlants qui font vibrer notre époque.

Courgette et Le Cercle des poètes disparus : qui aura la part belle ?

Pamela Vassard frappe fort avec sa pièce « Courgette, » adaptée du roman Autobiographie d’une courgette et récoltant sept nominations. La mise en scène dépeint avec une sensibilité brute la complexité des vies de ses personnages. Elle fait face à « Le Cercle des poètes disparus, » un hommage enflammé au film culte avec Robin Williams. Olivier Solivérès orchestre cette adaptation comme une ode à l’anticonformisme, récoltant six nominations.

Pour sa pièce « 4 211 km, » Aïla Navidi capte l’attention avec quatre nominations. Nicolas Le Bricquir, quant à lui, défie la concurrence avec « Denali, » qui s’invite aussi dans la compétition avec ses quatre nominations.

Le choc des comédiens : des figures incontournables

Ludivine Sagnier se démarque avec « Le Consentement, » une adaptation du texte bouleversant de Vanessa Springora, et met en lumière l’horreur du traumatisme des victimes de pédophiles. Face à elle, Dominique Blanc, Franck Desmedt et Eva Rami rivalisent d’énergie pour décrocher le Molière du seul/e en scène.

Roschdy Zem est nominé pour le Molière du comédien dans le public pour sa performance dans « Une journée particulière, » en compétition contre Laurent Lafitte, Micha Lescot et Charles Berling, tous des monstres sacrés de la scène française.

Ariane Ascaride, quant à elle, défend son rôle dans « Gisèle Halimi, une farouche liberté, » apportant une dose de réalisme et de passion dans son combat pour la justice.

Des musiques folles et du théâtre déjanté

La catégorie spectacle musical est tout sauf terne, avec « Spamalot, » la comédie mordante de Pierre-François Martin-Laval, affrontant « Mamma Mia, » « L’Opéra de quat’sous, » et « Molière, le spectacle musical. »

Et puis, il y a « 40° sous zéro, » l’œuvre déjantée et kitsch de Copi, qui offre un univers extravagant qui fait sourire et réfléchir. Avec trois nominations, il incarne cette exubérance libre et farfelue qui est l’essence même du théâtre.

Vincent Dedienne, avec « Un chapeau de paille d’Italie, » apporte une énergie éclatante à cette pièce au dynamisme renouvelé par Alain Françon, le tout ponctué par une partition étincelante de Feu! Chatterton.

Welfare et l’utilité publique du théâtre

Enfin, « Welfare, » spectacle d’ouverture du Festival d’Avignon 2023, plonge au cœur de la réalité poignante des bénéficiaires de l’aide sociale. Il décroche deux nominations bien méritées, dont celle du théâtre public et de l’auteur francophone vivant.

Cette soirée des Molières 2024 promet d’être un mélange exaltant de créativité brute, d’audace et de talent. Peu importe qui repartira avec les trophées, la scène française est prête à montrer sa diversité, sa force et son intelligence.